News

CRISE REQUIN : DES DRUMLINES QUI TUENT À L'AVEUGLE

Une nouvelle illustration de l'absurdité des méthodes employées dans la gestion du "risque" requin. Mercredi dernier dans la région du Queensland en Australie, une tortue Caouanne a été retrouvée piégée sur un hameçon d'une drumline anti requins. Heureusement celle-ci a pu être libérée mais combien de tortues, dauphins ou baleines meurent chaque année sur ces dispositifs absurdes et dangereux ?

En Australie ou à La Réunion, les drumlines anti requins sont des engins de mort pour toute une partie de la faune marine. Elles tuent indistinctement les animaux qui viennent se nourrir sur les appâts ou se font piéger dans les lignes, en plus d'être inefficaces dans la réduction des risques d'accidents avec les squales et de mettre leurs populations en danger. Les océans ont besoin des requins et de toute la biodiversité pour survivre.

Photo © Rebecca Griffiths / Sea Shepherd

#OpApexHarmony #Tortues #Requins #StopAuMassacreDesRequins
... See MoreSee Less

View on Facebook

SEA SHEPHERD AIDE LES GARDES-CÔTES DU LIBÉRIA À ARRÊTER UN NAVIRE CARGO

Pendant la période de Noël, le Sam Simon et son équipage ont aidé les gardes-côtes libériens à arrêter le Hai Feng 823, un navire cargo frigorifique de 74 m de long. Après inspection, ce dernier avait dissimulé de son registre officiel plus de 8 tonnes de poisson. Le Hai Feng 823, sous pavillon chinois, était impliqué dans des activités illégales de transbordement pour transférer du poisson d'un navire à l'autre. Ces transbordements étaient destinés à brouiller l'origine des poissons pêchés illégalement par d'autres navires.

La présence de Sea Shepherd en Afrique de l'Ouest est plus que jamais nécessaire pour mettre un terme à la pêche Illégale, Non déclarée et Non reglementée (pêche INN) et faire cesser le pillage des eaux africaines.

#OpSolaStella #PêcheINN #SamSimon #SeaShepherd #Libéria
... See MoreSee Less

View on Facebook

1 week ago

Sea Shepherd Switzerland

Sea Shepherd Switzerland
... See MoreSee Less

View on Facebook

1 week ago

Sea Shepherd Switzerland

LA PRESSION MONTE AU MEXIQUE : DES DIZAINES DE BRACONNIERS ATTAQUENT UN DE NOS NAVIRES #OpérationMilagro

Depuis le début de nos opérations dans le golfe de Californie plus de 780 équipements de pêche illégaux ont été saisis, soit plus de 17km de lignes et filets, sauvant directement la vie de plus de 3100 animaux. Cette pêche illégale du totoaba (dont la vessie natatoire peut atteindre 100 000$ au marché noir) qui met en péril le plus petit cétacé du monde et nombre d’autres espèces est directement mise sous pression par nos opérations et nous nous en félicitons. Sans nos interventions, les dernières vaquitas auraient sans doute déjà disparu.

Hier lors de sa patrouille pour retirer et saisir les filets maillants illégaux dans la réserve des vaquitas, notre navire le Farley Mowat a été témoin de braconnage en plein jour. Se dirigeant vers les petits navires identifiés, ceux-ci lui ont bloqué le passage et l’ont encerclé.

De plus en plus agressives, les 35 embarcations de pêche ont commencé à jeter des plombs, des ancres et autres objets ainsi que des filets afin de bloquer notre hélice. Certains avaient des cocktails molotov et 5 braconniers ont même réussi à monter sur le pont du Farley Mowat. Heureusement l'équipage a pu empêcher toute intrusion, un hélicoptère de l’armée mexicaine a rapidement mis en déroute les braconniers et le bateau a pu revenir au port de San Felipe sous la protection des autorités mexicaines, qui avait pour ordre de ne pas ouvrir le feu.

« Nous ne nous laisserons pas dissuadé par la violence. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher le marsouin vaquita de s'éteindre et nous continuerons à patrouiller et à retirer tous les filets illégaux dans la réserve. Nous saluons et remercions la Marine mexicaine pour sa réactivité qui a permis de désamorcer une situation qui devenait dangereuse » Capt Paul Watson.

#ConservationEnAction #DefendTheOcean #SeaShepherd

www.seashepherd.fr

Sea Shepherd France
LA PRESSION MONTE AU MEXIQUE : DES DIZAINES DE BRACONNIERS ATTAQUENT UN DE NOS NAVIRES #OpérationMilagro

Depuis le début de nos opérations dans le golfe de Californie plus de 780 équipements de pêche illégaux ont été saisis, soit plus de 17km de lignes et filets, sauvant directement la vie de plus de 3100 animaux récupérés encore vivants et remis à l'eau. Cette pêche illégale du totoaba (dont le prix de la vessie natatoire atteint celui de la cocaine au marché noir) qui met en péril le plus petit cétacé du monde et nombre d’autres espèces est directement mise sous pression par nos opérations et nous nous en félicitons. Sans nos interventions, les dernières vaquitas auraient sans doute déjà disparu.

Hier lors de sa patrouille pour retirer et saisir les filets maillants illégaux dans la réserve des vaquitas, notre navire le Farley Mowat a été témoin de braconnage en plein jour. Se dirigeant vers les petits navires identifiés, ceux-ci lui ont bloqué le passage et l’ont encerclé.

De plus en plus agressives, les 35 embarcations de pêche ont commencé à jeter des plombs, des ancres et autres objets ainsi que des filets afin de bloquer notre hélice. Certains avaient des cocktails molotov et 5 braconniers ont même réussi à monter sur le pont du Farley Mowat. Heureusement l'équipage a pu empêcher toute intrusion, un hélicoptère de l’armée mexicaine a rapidement mis en déroute les braconniers et le bateau a pu revenir au port de San Felipe sous la protection des autorités mexicaines, qui avait pour ordre de ne pas ouvrir le feu.

« Nous ne nous laisserons pas dissuader par la violence. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher le marsouin vaquita de s'éteindre et nous continuerons à patrouiller et à retirer tous les filets illégaux dans la réserve. Nous saluons et remercions la Marine mexicaine pour sa réactivité qui a permis de désamorcer une situation qui devenait dangereuse » Capt Paul Watson.

#ConservationEnAction #DefendTheOcean #SeaShepherd

www.seashepherd.fr
... See MoreSee Less

View on Facebook